Studio Marcel Désiron

Jusqu’en 2003, l’Orchestre répétait dans la sous-salle du Théâtre Royal, un local inconfortable et exigu. La surface au sol était de 140 m² avec une hauteur sous plafond variant de 2,4 à 3,6 m. Les problèmes de ventilation, de chaleur souvent étouffante ainsi qu’un niveau sonore parfois excessif ne permettaient pas toujours de travailler dans des conditions de confort maximales.

En 2002, le transfert des ateliers de fabrications de décors vers leurs nouvelles installations à Ans a libéré les bâtiments de la rue des Tawes à Liège. L’ancien hall de montage des décors présentait un espace idéal par son volume et par sa dissymétrie (murs non parallèles, toiture à pans multiples) caractéristique intéressante du point de vue acoustique.

Une étude acoustique fut commandée et démontra la faisabilité du projet. Après une répétition de l’orchestre organisée afin de «tester» le hall, l'Opéra Royal de Wallonie décida d’y aménager une salle de répétition de 240 m², d’une hauteur de 8 m. L’objectif était de réaliser les travaux afin que les musiciens puissent y répéter dès 2003.

C'est ainsi que depuis la saison 2003/2004, toutes les répétitions d’orchestre se déroulent dans cet espace pouvant accueillir près de cent vingt musiciens. Si ce lieu est prioritairement réservé à la musique, il peut être aussi transformé en studio de mise en scène, si nécessaire.