Nabucco

Saison : 
2016-2017
Durée : 
2:35
Langue : 
Italien
Direction musicale : 
Paolo Arrivabeni
Mise en scène : 
Stefano Mazzonis di Pralafera
Chef des Chœurs : 
Pierre Iodice
Artistes : 
Leo Nucci, Ionut Pascu, Virginia Tola, Tatiana Melnychenko, Orlin Anastassov, Enrico Iori, Giulio Pelligra, Cristian Mogosan, Na’ama Goldman, Roger Joakim, Anne Renouprez, Papuna Tchuradze
Nombre de représentations : 
9
Dates : 
Du mardi, 18/10/2016 au samedi, 29/10/2016

Dernière représentation à l'Opéra Royal de Wallonie-Liège: Septembre 2007

Nabuchodonosor et les Babyloniens assiègent Jérusalem. Le peuple juif, réduit en esclavage, détient la fille du roi, Fenena. Elle aime Ismaele, neveu du roi de Jérusalem. Abigaille, fille bâtarde de Nabucco, est sa rivale. Quand ce dernier est foudroyé pour s’être pris pour l’égal des dieux, elle prend le pouvoir, condamne sa demi-sœur et tourmente le peuple...
 


 
UN SECOND HYMNE NATIONAL

Le génie de Giuseppe Verdi réside dans la formidable tension dramatique qui tend ses opéras et l’irrésistible beauté de ses mélodies. Nabucco, narrant un célèbre épisode biblique, contient en son sein les revendications d’indépendance du peuple italien soumis depuis trop longtemps à la domination étrangère. Parmi les passions humaines exprimées par les superbes airs, se trouve un chœur sublime. Le peuple juif y chante la nostalgie de son pays. Va pensiero, mélodie simple et pure par excellence devient, dès la création, un symbole de l’unité du peuple italien. Aujourd'hui, ce second hymne national a franchi les frontières et exprime la douleur de toutes les oppressions.

Pour ce chef-d’œuvre qui déclencha une véritable ferveur à La Scala de Milan lors de sa création en 1841 et qui fera de Verdi le musicien le plus célèbre d’Italie, une double et prestigieuse distribution s’impose. Nous retrouverons le grand Leo Nucci qui partagera le rôle-titre avec Ionut Pascu. Abigaille sera incarnée par les deux sopranos Virginia Tola et Tatiana Melnychenko. A la direction musicale, nous retrouvons Paolo Arrivabeni pour qui ce spectacle revêtira une signification particulière puisque c’est le premier ouvrage qu’il ait dirigé à Liège.

Absent de notre scène depuis 2007, Nabucco est de retour dans une mise en scène de Stefano Mazzonis di Pralafera pour une nouvelle coproduction de l’Israeli Opera de Tel Aviv et de l'Opéra Royal de Wallonie-Liège.
 


 
LEVERS DE RIDEAU

Toutes les représentations d’opéra sont précédées d’une introduction au spectacle ouverte à tous. Le rendez-vous est fixé 30 minutes avant la représentation en compagnie d’un conférencier pour une présentation pertinente de l’œuvre.