Giampaolo Bisanti

"Rigoletto est indubitablement un opéra révolutionnaire pour son époque de par le choix de la personnalité [du personnage principal]." - Giampaolo Bisanti
  • Prénom : Giampaolo
  • Nom : Bisanti
  • Titre : Direction musicale

Biographie

Giampaolo Bisanti étudie la direction musicale, la clarinette, le piano et la composition au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan, sa ville natale. Par la suite, il se forme avec Yuri Ahronovitch à l’Accademia Chigiana à Sienne, ainsi qu’avec Donato Renzetti. Au cours de sa carrière, il remporte de nombreux concours internationaux, comme le concours « Dimitri Mitropoulos » à Athènes, le concours « Franco Capuana » à Spolète et le concours « Ferencsik János » à Budapest. Dès ses débuts, il est invité à diriger dans les plus grands théâtres : à Bologne (Orphée et Eurydice avec Roberto Alagna et sorti en DVD), Séoul, Strasbourg, Stockholm où il signe en 2013 ses débuts avec Tosca… Ces dernières saisons, il a dirigé notamment La Traviata à Florence, Palerme et Catane, Turandot à Séoul, Turin et Cagliari, La Bohème à l’Opéra de Zurich et au Semperoper de Dresde, Rigoletto au Deutsche Oper de Berlin, Madama Butterfly à La Fenice de Venise, Florence, Cagliari, etc., Macbeth au Gran Teatre del Liceu de Barcelone, Lucia di Lammermoor au Nouveau théâtre national de Tokyo, Carmen à l’Opéra de Zurich et au Semperoper de Dresde, Anna Bolena au Teatro São Carlos, Aida au Deutsche Oper de Berlin et au Teatro Petruzzelli de Bari... Outre l’opéra, il dirige de nombreux concerts avec, notamment, l’Orchestre Symphonique de la RAI de Turin, l’Orchestre Haydn de Bolzano ou encore l’Orchestre Symphonique Verdi de Milan. Dernièrement, il vient de diriger Lucia di Lammermoor au Semperoper de Dresde. Dans la suite de cette saison, il fera ses débuts à l’Opéra de Lausanne avec La Sonnambula, au Staatsoper de Vienne avec Macbeth, et aux Chorégies d’Orange avec Il Barbiere di Siviglia. Il vient d’être nommé directeur musical général du Teatro Petruzzelli de Bari pour les saisons 2018-2020. C’est la première fois qu’il est invité à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège.