Jesús López Cobos

- Jesús López Cobos
  • Prénom : Jesús
  • Nom : López Cobos
  • Titre : Direction musicale

Biographie

Né à Toro (Espagne), Jesús López Cobos obtient d’abord un doctorat en philosophie à l’Université de Madrid. Alors qu’il dirige le Choeur de l’Université, son talent évident est remarqué et, en 1966, il part étudier en Italie avec Franco Ferrara et à Vienne avec Hans Swarowsky. En 1968, il remporte le Premier Prix du Concours de Besançon et, peu après, fait ses débuts à La Fenice de Venise, et en concert à Prague. Il poursuit ensuite une grande carrière internationale en tant que chef d’orchestre mais aussi en tant que directeur musical de : Orchestre National d’Espagne (1984- 1988), Deutsche Oper de Berlin (1981-1990), Orchestre Symphonique de Cincinnati (1986-2001) qui le nomme directeur musical Emeritus à vie, Orchestre de Chambre de Lausanne (1990-2000) ainsi que du Teatro Real de Madrid (2003-2010). C’est ainsi qu’il a dirigé la plupart des grands Orchestres à travers le monde (Berlin, Vienne, Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, Strasbourg, Tokyo, Séoul, New-York, etc.) De 1981 à 1986, il est chef principal invité du London Philharmonic Orchestra. En 1987, il dirige le cycle complet du Ring au Japon, une première dans ce pays, avec le Deutsche Oper de Berlin. Jesús López Cobos s’est notamment illustré à l’Opéra de Zurich et l’Opéra National de Paris (Manon, Carmen, Les Contes d’Hoffmann, Il Barbiere di Siviglia…) ainsi qu’au Metropolitan Opera de New York, au Chicago Lyric Opera, au Staatsoper de Vienne, au Capitole de Toulouse, au Liceu de Barcelone, au Theater an der Wien, au Grand Théâtre de Genève, au Deutsche Oper de Berlin, à l’Opéra de Lausanne, etc. À Liège, il a dirigé La Vera Costanza (2012) et Lucia di Lammermoor (2015). Ses engagements pour la prochaine saison le mèneront à Rome (Carmen), Lausanne (Lucia di Lammermoor), Vienne (Aida, Tosca, Un Ballo in Maschera, Turandot) et Genève (Faust). Il dirigera également de nombreux concerts à Chicago, Genève et au Japon.