José Cura

Pour moi, la modernité vient de l’interprétation et de la manière dont on habite tous les personnages, du principal protagoniste au dernier artiste du chœur. - José Cura
  • Prénom : José
  • Nom : Cura
  • Titre : Artiste

Biographie

Artiste argentin éclectique, José Cura est maître à la fois dans le chant, la direction d’orchestre, la mise en scène et la scénographie. Acteur envoûtant et interprète charismatique, l’artiste est reconnu et apprécié par le

public pour avoir participé à plusieurs représentations médiatiques d’opéra ainsi qu’à de nombreuses productions à travers le monde.

Ses interprétations, toujours intenses, ont fait de lui un nom familier des plus grandes scènes internationales dont, entre autres, le Metropolitan Opera de New York, le Royal Opera House de Londres, le Staatsoper de Vienne, le Liceu de Barcelone, La Scala de Milan. En tant que chef d’orchestre, il a également dirigé de nombreux orchestres prestigieux : London Philharmonia, London Symphony Orchestra, Vienna Philharmonic, Sinfonia Varsovia, Toscanini Orchestra, Hungarian Philharmonic… En 2007, il conçoit et met en scène la première mondiale de La Commedia è finita(métaspectacle fusionnant opéra, prose et ballet, basé sur l’opéra Pagliacci). L’énorme succès du spectacle marque ainsi le début d’une autre facette de sa carrière, celle de metteur en scène et scénographe.

Depuis, il a reçu de nombreuses distinctions notamment pour : Samson et Dalila, La Rondine, Cavalleria rusticana, Otello, La Bohème… L’année 2014 marque son retour à la composition. Il présente ainsi pour le South Bohemian Opera un Stabat Mater. Il devient en 2015 artiste en résidence au Prague Symphony Orchestra avec lequel il a livré en février 2016 son Stabat Mater(composé en 1988). En mars 2017, il exécute en première mondiale son oratorio Ecce Homo(écrit en 1989). Son activité en tant que chef avec le remarquable « Czech Ensemble » l’a amené à diriger plusieurs concerts, notamment des œuvres du répertoire sud-américain, ainsi que du répertoire international (Rachmaninov, Respighi, etc.).

L’artiste s’est récemment produit dans Tosca à Dresde, LaFanciulla del West à Vienne, Tannhäuser à Monte-Carlo et Peter Grimes (où il en a signé aussi la mise en scène) à Bonn. Parmi ses projets, on peut citer la mise en scène et les décors de Nabucco au Théâtre National de Prague.

La dernière fois qu’il s’est illustré sur notre scène, c’était dans Cavalleria rusticana &Pagliacci et Turandot