Stefano Mazzonis di Pralafera

Une saison réussie est une saison équilibrée... - Stefano Mazzonis di Pralafera
  • Prénom : Stefano
  • Nom : Mazzonis di Pralafera
  • Titre : Mise en scène

Biographie

Pendant ses études de droit et de musique à Rome, Stefano Mazzonis di Pralafera signe ses premières mises en scène avec le Théâtre Universitaire. Dès 1983, ses premières mises en scène d’opéra remportent un vif succès.

Ainsi, il est invité, en tant que metteur en scène/décorateur, par plusieurs théâtres italiens ainsi que par de nombreux festivals et maisons d’opéra à l’étranger (Belgique, France, Allemagne, Israël et Suisse).

Avant sa nomination en tant que directeur général et artistique de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège, il a occupé le poste de directeur artistique de nombreux festivals, des Concerti Telecom et celui de surintendant du Teatro Comunale de Bologne.

Grand familier des médias audiovisuels, il a produit et présenté de nombreuses émissions tant en radio qu’en télévision (RAI). Sur notre scène, il a signé, notamment, Tre Intermezzi - faisant ainsi découvrir trois petits chefs-d’œuvre du XVIIIe siècle -, Il Matrimonio segreto (Cimarosa), les premières mondiales de L’Inimico delle donne (Galuppi) et de Guillaume Tell (Grétry). Il signe aussi Il Barbiere di Siviglia, La Traviata, Le Pays du sourire, Rita ou le mari battu & Il Campanello di notte, Otello, L’Equivoco stravagante (ouvrage avec lequel il obtient en 2012 le Prix du Syndicat de la Critique française), Manon, La Grande-Duchesse de Gérolstein, La Gazzetta, Rigoletto, L’Elisir d’amore, Lucia di Lammermoor, La Bohème, Nabucco et, dernièrement, une nouvelle production de Jérusalem (Verdi). La saison prochaine, il signera Manon Lescaut (Puccini), Rigoletto et Macbeth