Jérusalem

Saison: 
2016-2017
Durée: 
2:50
Langue: 
French
Direction musicale: 
6768
Mise en scène: 
236
Chef des Chœurs: 
5351
Artistes: 
231
5358
6771
1733
1925
4636
324
Nombre de représentations: 
5

Roger, amoureux jaloux, tue par erreur son frère Raymond. Plein de remords, il s’exile en Terre Sainte. Il aide les croisés à libérer Jérusalem et renonce à l’amour. Gaston, amant d’Hélène, accusé du meurtre, s’exile aussi. Prisonnier de l’Émir, il est rejoint par sa belle. Les croisés libèrent la ville. Blessé, Roger avoue son crime avant de mourir.
 


 
I LOMBARDI À PARIS

Dans la foulée du triomphe de Nabucco, Verdi compose pour La Scala de Milan, en 1843, un nouvel ouvrage aux relents patriotiques, I Lombardi alla Prima Crociata. Le sujet situe une terrible histoire familiale exprimant les rivalités amoureuses de deux frères dans le contexte de la Première Croisade. Outre les magnifiques airs et duos, le chœur, qui incarne les croisés, déploie de nouveaux hymnes qui deviennent vite le symbole du Risorgimento. Le compositeur se présente donc de plus en plus comme un acteur majeur de l’unification et de l’indépendance de l’Italie.

En 1847, Verdi est sollicité par les directeurs de l’Opéra de Paris pour produire un nouvel opéra. Fatigué et débordé par ses nombreux engagements, il est prêt à refuser l’invitation. Mais peut-on résister à l’appel de Paris, fenêtre sur le monde entier? Il décide de remodeler I Lombardi, opéra inconnu à Paris. Après tout, le maître Rossini n’avait pas procédé autrement en transformant, pour la ville lumière, Maometto II en Siège de Corinthe. L’œuvre, après une refonte complète de l’action et une réduction drastique des intrigues périphériques, devient Jérusalem, un grand opéra à la française. Ironie de l’histoire, Verdi retraduira l’œuvre en italien sous le nom de Gerusalemme un mois après sa création parisienne!

Pour diriger ce chef-d’œuvre présenté pour la première fois sur notre scène, nous sommes heureux d’accueillir la jeune et talentueuse chef d’orchestre Speranza Scappucci, qui se produit déjà dans les plus grands théâtres et Festival (New York, Vienne, Zurich, Amsterdam, Baden- Baden, Santa Fe, Macerata…). Nul doute qu’elle apportera sa sensibilité à cette partition d’une extraordinaire richesse musicale et dramatique.
 


 
LEVERS DE RIDEAU

Toutes les représentations d’opéra sont précédées d’une introduction au spectacle ouverte à tous. Le rendez-vous est fixé 30 minutes avant la représentation en compagnie d’un conférencier pour une présentation pertinente de l’œuvre.

Dates: 
Du vendredi, 17/03/2017 au samedi, 25/03/2017

Distribution

Direction musicale: Speranza SCAPPUCCI *
Mise en scène: Stefano MAZZONIS DI PRALAFERA


Décors: Jean-Guy LECAT
Costumes: Fernand RUIZ
Lumières: Franco MARRI


Chef des Chœurs: Pierre IODICE


Gaston: Marc LAHO
Hélène: Elaine ALVAREZ
Roger: Marco SPOTTI *
Comte de Toulouse: Ivan THIRION
Raymond: Pietro PICONE
Isaure: Natacha KOWALSKI
Adémar de Montheil, légat papal: Patrick DELCOUR
Un Soldat: Victor COUSU
Un Héraut: Benoît DELVAUX
Émir de Ramla: Alexei GORBATCHEV
Un officier: Xavier PETITHAN

 


Orchestre et Chœurs: Opéra Royal de Wallonie-Liège
Nouvelle production: Opéra Royal de Wallonie-Liège


* Première fois à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège