fr
News

Covid 19 : l’Opéra Royal de Wallonie-Liège rejoint les rangs du réseau couture lancé par le CHU de Liège

Le

Retour aux news

Aider et s’entraider : c’est ce qui lie depuis plusieurs années le CHU de Liège et l’Opéra Royal de Wallonie-Liège au travers d’actions caritatives.

On parle souvent des masques et autres visières mais plus rarement des blouses de protection qui sont elles aussi vitales pour protéger le personnel. Fin de la semaine dernière, le CHU de Liège lançait un appel aux couturières, non pas pour des masques, mais pour ces blouses de protection en salle d’opération. Il n’y a aucune pénurie pour le moment mais l’hôpital préfère être prévoyant pour les mois à venir.

Sur base d’un prototype validé par les services du CHU, un exemple cousu et un patron ont été réalisés par une couturière professionnelle. La société Techni-Voile à Alleur découpe les différentes pièces, en matière synthétique, lesquelles devront ensuite être assemblées. Ces toiles prédécoupées arrivent ensuite au CLC de Chênée (le centre de logistique du CHU), emballées par unité.

Dès la réception des matières premières, l’atelier de couture de l’ORW s’est mobilisé quant à lui pour travailler à la réalisation des blouses. Il y en a quelque 6 000 à coudre,  dans un premier temps, un nombre qui est destiné à croître tandis que la démarche pourra être destinée à d’autres prestataires de soins.

2616 couturières bénévoles ont répondu à l’appel. Une vidéo explicative sur la confection des blouses a été envoyée aux couturiers bénévoles :

L’Opéra Royal de Wallonie-Liège, engagé dans cette véritable bataille, a quant à lui mis à disposition les compétences de ses 3 coupeurs et 18 couturières qui travaillent à l’atelier ou à domicile pour produire ces blouses de qualité professionnelle, avec élastiques aux manches et des fermetures velcro, véritables armures destinées à ceux qui sont en première ligne contre le Covid-19.

L’idée est de produire en tout (bénévoles et notre atelier) 20 000 blouses au départ. Mais tant que le tissu sera disponible, ce réseau couture contre le coronavirus pourrait fonctionner. Le CHU compte aussi approvisionner d’autres hôpitaux en Belgique ou à l’étranger.