fr

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris, ce vendredi 12 février, le décès à l’âge de 71 ans du grand critique musical et écrivain Paolo Isotta.

Né en 1950, ce professeur d’Histoire de la musique du Conservatoire de Naples, sa ville natale, a marqué de son empreinte la critique musicale en Italie. Critique musical du Corriere della Sera durant trente-cinq ans, il est également l’auteur de nombreux ouvrages de musicologie.

Fin connaisseur de l’œuvre de Giuseppe Verdi, Paolo Isotta est notamment l’auteur de l’étude Jérusalem : Verdi et la persécution de l’honneur, publiée en 2017 par l’Opéra Royal de Wallonie-Liège afin d’accompagner la redécouverte sur notre scène de ce chef-d’œuvre oublié.

L’Opéra Royal de Wallonie-Liège adresse ses plus sincères condoléances à ses proches.

Paolo Isotta, Stefano Mazzonis di Pralafera et Speranza Scappucci lors de la conférence de presse annonçant la sortie de l’étude « Jérusalem : Verdi et la persécution de l’honneur », publiée en 2017 par l’Opéra Royal de Wallonie-Liège.