fr

Partie 1

Nous sommes à Naples… Sur la plage, des bohémiens préparent le repas en chantant gaiement. Des passants se font dire la bonne aventure. Mais regardez cet homme, regardez cette femme… ils se sont enfuis de leur pays, la Turquie, et ont trouvé refuge auprès du groupe. C’est Albazar, et c’est aussi Zaida.

 

 

  1. « Vado in traccia d’una Zingara » (cavatine de Geronio) – Franco Calabrese (Geronio), Orchestre du Théâtre de La Scala de Milan, d.m. Gianandrea Gavazzeni (enregistré du 31 août au 8 septembre 1954 à La Scala de Milan) SERAPHIM / EMI 1B6095
  2. « Non si dà follia maggiore » (cavatine de Fiorilla) – Maria Meneghini-Callas (Fiorilla), Orchestre du Théâtre de La Scala de Milan, d.m. Gianandrea Gavazzeni (enregistré du 31 août au 8 septembre 1954 à La Scala de Milan) SERAPHIM / EMI 1B6095

 

Partie 2

Nous avons fait connaissance avec la jeune Fiorilla et son mari Geronio qui, s’il se doute que sa femme le trompe, préfère fermer les yeux. Et puis le Poète que nous suivons dans la rédaction de sa comédie … Et encore deux Turcs, Zaida et Albazar, qui se sont réfugiés chez les bohémiens.

Et voilà qu’arrive un prince turc. Il souhaite découvrir les coutumes italiennes et aussi le pays. Mais à vrai dire… il est surtout attiré par les belles Italiennes.

 

  1. « Bella Italia, alfin ti miro… Che bel Turco !… » – Graziella Sciutti (Donna Fiorilla), Sesto Bruscantini (Selim) Orchestre symphonique de la Radio Italienne à Milan, d.m. Nino Sanzogno (enregistré le 14 février 1958 à Milan) CEDAR PHE 6653/54
  2. « Un marito scimunito ! » – Scipio Colombo (Prosdocimo, le poète), Franco Calabrese (Geronio), Agostino Lazzari (Narciso), Orchestre symphonique de la Radio Italienne à Milan, d.m. Nino Sanzogno (enregistré le 14 février 1958 à Milan) CEDAR PHE 6653/54

 

Partie 3

Le Poète qui nous accompagne est content : sa comédie commence à bien prendre forme…

Il nous invite maintenant dans la maison de Geronio où Fiorilla, tombée sous le charme de Selim, l’a invité à prendre le café… Selim lui fait la cour et tente de la convaincre de l’accompagner en Turquie. Fiorilla refuse. Mais Selim insiste, quand il est interrompu par l’arrivée de Geronio…

 

 

  1. « Siete Turchi: non vi credo » – Maria Meneghini-Callas (Fiorilla), Nicola Rossi-Lemeni (Selim), Franco Calabrese (Geronio), Nicolai Gedda (Narciso), Orchestre du Théâtre de La Scala de Milan, d.m. Gianandrea Gavazzeni (enregistré du 31 août au 8 septembre 1954 à La Scala de Milan) SERAPHIM / EMI 1B6095
  2. « Per piacere alla signora » – Maria Meneghini-Callas (Fiorilla), Franco Calabrese (Geronio), Orchestre du Théâtre de La Scala de Milan, d.m. Gianandrea Gavazzeni (enregistré du 31 août au 8 septembre 1954 à La Scala de Milan) SERAPHIM / EMI 1B6095
  3. « Quando il vento improvviso sbuffando » (strette du finale de l’acte I) –  Iolanda Gardino (Zaida), Maria Meneghini-Callas (Fiorilla), Nicola Rossi-Lemeni (Selim), Nicolai Gedda (Narciso), Piero de Palma (Albazar), Mariano Stabile (Prosdocimo), Orchestre du Théâtre de La Scala de Milan, d.m. Gianandrea Gavazzeni (enregistré du 31 août au 8 septembre 1954 à La Scala de Milan ) SERAPHIM / EMI 1B6095

 

Partie 4

Rossini nous emmène ensuite dans une petite auberge où le pauvre Geronio s’est réfugié en compagnie du Poète qui lui pose question sur question concernant son mariage. Geronio attend Fiorilla qui a prévu de dîner dans cette auberge, avec ses amis…

Mais c’est Selim qui arrive le premier. Le poète s’éloigne et Selim tente, mais en vain et sans le moindre scrupule d’acheter Fiorilla. Après tout dit-il à Geronio, après six années de mariage pas toujours heureuses, vous en êtes peut-être fatigué ?

 

 

  1. « Credete alle femmine » – Maria Meneghini-Callas (Fiorilla), Nicola Rossi-Lemeni (Selim), Orchestre du Théâtre de La Scala de Milan, d.m. Gianandrea Gavazzeni (enregistré du 31 août au 8 septembre 1954 à La Scala de Milan) SERAPHIM / EMI 1B6095
  2. « Questo vecchio maledetto » – Maria Meneghini-Callas (Fiorilla), Nicola Rossi-Lemeni (Selim), Franco Calabrese (Geronio), Nicolai Gedda (Narciso), Iolanda Gardino (Zaida), Orchestre du Théâtre de La Scala de Milan, d.m. Gianandrea Gavazzeni (enregistré du 31 août au 8 septembre 1954 à La Scala de Milan) SERAPHIM / EMI 1B6095

 

Partie 5

Le poète confie à Geronio que Narciso accompagnait Fiorilla au bal, et qu’il est un de ses amants…

Geronio est effondré, mais le poète lui propose de donner une bonne leçon à son épouse…

 

  1. « Rida a voi sereno il Cielo, Sian per voi tranquilli i venti… » – Maria Meneghini-Callas (Fiorilla), Nicola Rossi-Lemeni (Selim), Franco Calabrese (Geronio), Nicolai Gedda (Narciso), Iolanda Gardino (Zaida), Chœur et Orchestre du Théâtre de La Scala de Milan, d.m. Gianandrea Gavazzeni (enregistré du 31 août au 8 septembre 1954 à La Scala de Milan) SERAPHIM / EMI 1B6095

 

 

 

 

 

Suite à l'évolution de la crise sanitaire, plusieurs spectacles et activités sont actuellement annulés. Cliquez ici pour le suivi de vos réservations.

Regarding the evolution of the health crisis, shows and activities are currently canceled. Click here to track your reservations.