fr

Le spectacle

Coproduction :

Opéra Royal de Wallonie-Liège – Teatro La Fenice de Venise

L’histoire

En Castille au 14e siècle, le jeune novice Fernand ignore que celle qu’il aime, Léonor, est la favorite du roi Alphonse XI. Mais celui-ci, craignant l’excommunication, décide de se séparer d’elle et de la marier à Fernand. Lorsqu’il apprend qui est son épouse, Fernand entre au monastère. Affaiblie et déguisée en novice, Léonor implore son pardon et meurt dans ses bras.

Tragédie romantique

Quatrième opéra en langue française de Donizetti, La Favorite est le résultat des voyages du compositeur à Paris et de sa volonté de conquérir un nouveau public. Fort de la découverte des fresques de Meyerbeer et d’Halévy en 1835, le maître du belcanto revient dans la capitale cinq ans plus tard avec, à son actif, d’énormes succès italiens tels que le tragique Lucia di Lammermoor ou le mélodrame « giocoso » L’Elisir d’amore. Il y propose cette Favorite, inspirée d’un drame Les Amants malheureux d’Arnaud de Baculard, à mi-chemin entre le Grand Opéra français et le style vocal italien. Le succès est immense !

L’immense force tragique de La Favorite réside dans les relations triangulaires entre le roi, la courtisane et le novice. Anticipant l’artde Verdi, le compositeur parvient à mettre en évidence les conflits sociaux, le poids de la morale et la triste condition féminine, thématiques proches déjà de La Traviata.

Pour l’occasion, l’Opéra Royal de Wallonie-Liège s’associe au Teatro La Fenice de Venise dans une nouvelle production.