en

1.Pas de dress-code

Bien que les escaliers soient recouverts d’une moquette rouge, nul besoin de venir à l’Opéra comme on irait au Festival de Cannes ! Décontractés, stylés, incroyables, … tous les looks  conviennent.

 

2. Le bon timing

Mieux vaut venir au moins 30 minutes avant le début de la représentation. Ceci afin que les 1000 personnes qui viennent voir le spectacle puissent passer au vestiaire (gratuit) et trouver leur place avec l’aide du personnel d’accueil posté à chaque étage. L’occasion également de parcourir le programme (gratuit, lui aussi) ou de se rendre au 3ème étage pour assister à une brève introduction de l’œuvre par un conférencier. Ou tout simplement d’admirer la sublime architecture de la salle ou du Foyer (2ème étage).

Attention, soyez ponctuel, le spectacle commence toujours à l’heure… et une fois que la représentation a commencé, impossible d’enjamber les autres spectateurs pour rejoindre votre siège. Vous serez placé dans une loge de côté jusqu’à l’entracte. Méfiez-vous donc des problèmes de parking et des embouteillages.

3. Halte aux fringales

Que ce soit à la maison ou dans un resto proche de l’Opéra, rien de tel que d’avoir mangé avant de venir à l’Opéra. En effet, contrairement à certains cinémas, on ne peut ni manger, ni boire dans la salle afin de ne pas déranger les autres spectateurs ni détériorer la salle (elle est quand même classée au Patrimoine !)

Néanmoins, à l’entracte, 2 bars sont ouverts (aux 2ème et 4ème étages). Il est également possible de sortir de l’Opéra… mais en 20 minutes, difficile de se faire un petit gueuleton. Lorsque la sonnerie retentit, il est temps de regagner son siège.

4. Une soirée en mode avion

Un petit selfie dans la salle avant que le spectacle ne commence, puis il faut activer le mode avion avant de ranger son téléphone dans un sac ou dans une poche. Il faudra attendre l’entracte ou la fin du spectacle pour le consulter à nouveau. 🔥😱💪

Même si ce n’est pas bruyant, la luminosité de l’écran dérange les autres spectateurs.

5. Chut 🤫

S’il est très tentant de commenter ce qu’on est en train de voir et d’entendre, il faut pourtant attendre la pause pour le faire ! Un simple chuchotement durant l’air favori d’un autre spectateur peut gâcher tout son plaisir. Par ailleurs, se pencher sans cesse vers son voisin pour lui parler, gène la visibilité des personnes assises derrière vous. Alors par courtoisie pour tout le monde, le silence est de rigueur en salle.

Difficile aussi de sortir de la salle ni vu ni connu. Alors, excepté en cas d’urgence, il faut attendre l’entracte pour quitter sa place.

6. Polyglotte only ?

Bien sûr que non ! 7 écrans de surtitrage projettent le texte de l’Opéra (en français, néerlandais, allemand et anglais).

Il est cependant conseillé de prendre connaissance de l’histoire et des personnages du spectacle en question afin de profiter davantage de sa sortie à l’Opéra. Il existe d’ailleurs sur notre site internet un carnet du spectateur (en ligne généralement 2 semaines avant le spectacle) qui propose toute une série de clés de compréhension.

Sur ces bonnes paroles, nous serons heureux de vous accueillir prochainement à l’Opéra et espérons que ce moment sera à la fois magique et inoubliable !